Éducation de masse

permaculture, agroforesterie, école des parents, autonomie des familles, enseignement spirituel, pratique culturelle, artistique et sportive…

Structuration de l’activité du Village en unités de production autonomes

Voici deux ans déjà, l’entreprise qui soutenait financièrement notre plantation de café s’est retirée, ne partageant pas notre vision en agroforesterie. Ne pouvant plus assurer les salaires fixes de nos travailleurs agricoles, nous avons choisi avec soin et formé, au sein de chaque unité de production, un responsable, de façon à ce que chacune d’entre elle fonctionne comme une entreprise à part entière : embauche de la main d’oeuvre nécessaire selon les tâches saisonnières, commande de semences, comptabilité, bilan.

Cette nouvelle organisation demande un suivi sérieux. Elle permet de responsabiliser nos collaborateurs et de valoriser leur engagement, tout en continuant à assurer du travail pour beaucoup de monde. Petit à petit, chaque secteur devient autonome. C’est le gage de l’autonomie à long terme de toute l’Association !


L’apport de l’association Tsiky’Tsika

Nous avons été formés en permaculture par une équipe d’ingénieurs agronomes de l’association Tsiky’Tsika, qui vise à transmettre et à faire évoluer des techniques de permaculture en milieu rural, comme en milieu urbain, tout en s’enrichissant des connaissances traditionnelles locales.

Nous partageons avec bonheur les valeurs de cette association avec laquelle nous constatons qu’une transmission horizontale et gratuite des savoirs est souvent beaucoup plus pertinente qu’une approche de type pyramidale : le rayonnement par l’exemple suscite l’intérêt du voisinage, interpelé par la qualité et le rendement obtenus.

Formation agricole

C’est un de nos engagements : le développement de l’autonomie rurale des familles par le principe d’une formation accessible à tous.

La diversification des cultures en vue d’une alimentation équilibrée, complète et variée est un de nos fers de lance.


Aujourd’hui, nous favorisons la permaculture et la transmission horizontale des savoirs : nous ne cessons d’apprendre les uns des autres et nous souhaitons que les environs du Village de la Joie en profitent naturellement dans le cadre de nos relations naturelles de voisinage.

Depuis 2006, nous recevons divers ingénieurs agronomes et agricoles pour former nos collaborateurs, par exemple plus récemment l’association Tsiky’Tsika (voir article connexe).


Gérard, formateur en plomberie

Gérard a organisé une formation en plomberie de 2 semaines pour une vingtaine de personnes en 2019. Il sera de retour pour compléter la formation quand la situation aux frontières le lui permettra. Au programme : commandes électriques.


« L’éducation de masse » : une priorité du ministère de l’éducation

« Ny fianarana no lova indrindra ».

L’apprentissage est le plus grand héritage.

Pendant 6 mois à raison d’une journée par mois, le département d’Education de Masse de l’Education Nationale a assuré une formation aux parents d’élèves, à la suite de laquelle nous avons pu mettre en place « l’Ecole des Parents ».

Les enseignants y étaient également conviés, de manière à favoriser une relation de qualité entre parents d’élèves et professeurs.

À l’issue de ces deux années de formation, 120 parents ont reçu un diplôme pour leur assiduité, remise par une délégation du ministère.

L’apport de l’association italienne RTM

L’association italienne RTM (Reggio Terzo Mondo), après avoir mené une enquête auprès du Ministère de la Population, a sélectionné le Village de la Joie pour nous faire bénéficier d’une aide alimentaire en huile, grains, riz, pour l’année scolaire 2012-2013.

Courant 2016, cette ONG a insisté pour nous compter de nouveau parmi leurs bénéficiaires, cette fois dans le cadre d’un projet de trois ans.
Leurs objectifs  : aider les associations locales à améliorer le niveau scolaire, renforcer l’école des parents en y proposant des AGR (actions génératrices de revenus).

Exemples d’action réalisées en 2016  :

  • dernière semaine d’août  : 5 jours de formation pédagogique des enseignants  ;
  • en octobre  : 2 semaines de formation d’enseignants et d’école des parents  ;
  • une semaine de formation des «  référents  » des associations bénéficiaires  avec au programme : gestion, élaboration de projets, recherche de sponsors.