maisonnées

structure d’accueil d’enfants orphelins ou sans parents en mesure de s’en occuper

Bonne intégration des derniers arrivés

Vous souvenez-vous ? En 2019 nous avons accueilli de nouveaux orphelins, par urgence humanitaire à la suite de la fermeture de leur ancien centre d’accueil. 14 garçons sont restés parmi nous, élevant le nombre des enfants de la Maisonnée s’élève à 40, pour 4 encadrants. La maison d’accueil avait dû être adaptée après cette arrivée pour éviter trop de promiscuité.

Toujours reconnaissants, les enfants de la Maisonnée

Les enfants grandissent dans tous les domaines et évoluent bien dans l’ensemble. Certains demandent plus de vigilance, en particulier avec les complications de l’adolescence. On constate néanmoins moins de fugues, moins de larcins, moins de violence (verbale et physique). La santé s’améliore, même si des séquelles de leur vie d’avant demeurent.

Notre préoccupation actuelle est de trouver pour la maisonnée un responsable qualifié, formé au travail avec les enfants au parcours difficile et partageant notre vision. Cela requiert un profil particulier, une grande disponibilité et une foi à toute épreuve…


Arrivée importante de nouveaux en 2019 !

En décembre 2019, nous avons été sollicités par le Ministère de la population pour une urgence humanitaire : une association américaine cessant brusquement ses activités, il s’agissait d’accueillir une trentaine d’enfants !

Nous avons donc dû agrandir la maisonnée en ajoutant un étage, et embaucher 2 nouveaux éducateurs. 14 d’entre eux restent parmi nous de manière définitive à partir de novembre 2020.

Ces enfants ont appris à survivre à une très grande misère humaine, en marge d’une société pauvre. Certains d’entre eux sont arrivés en très mauvaise santé en raison de la dénutrition et des milieux pollués dans lesquels ils trouvaient refuge et nourriture. Par ailleurs, ils doivent aussi apprendre la vie en collectivité, le respect de la loi et du prochainLe défi est immense en terme de santé et d’éducation.

Au bout de quelques mois, nous les voyons déjà plus épanouis.

Le Ministère de la population, de la protection sociale et de la protection de la femme est un interlocuteur important du Village de la Joie.

Les vacances

Depuis 2010, nous essayions d’offrir régulièrement aux enfants des vacances à la mer, pour leur plus grand bonheur !