Partenariats

partenariats

L’apport de l’association Tsiky’Tsika

Nous avons été formés en permaculture par une équipe d’ingénieurs agronomes de l’association Tsiky’Tsika, qui vise à transmettre et à faire évoluer des techniques de permaculture en milieu rural, comme en milieu urbain, tout en s’enrichissant des connaissances traditionnelles locales.

Nous partageons avec bonheur les valeurs de cette association avec laquelle nous constatons qu’une transmission horizontale et gratuite des savoirs est souvent beaucoup plus pertinente qu’une approche de type pyramidale : le rayonnement par l’exemple suscite l’intérêt du voisinage, interpelé par la qualité et le rendement obtenus.

Eau

La saison sèche est sévère . L’eau est un enjeu majeur de notre action. La question l’adduction d’eau a été une préoccupation majeure.

Au départ, nous pompions l’eau d’un cours en contrebas du terrain et nous récupérions l’eau de pluie à des points stratégiques. La première solution était très coûteuse en électricité ; or bien d’autres besoins étaient à pourvoir.


Assez vite s’est imposée à nous l’urgence d’un approvisionnement durable qui profite également aux cultivateurs environnants.

Le Village de la Joie a acquis une source proche, et fait appel à Électriciens Sans Frontières. Deux villages voisins, Analatsara et Anovorano ont également bénéficié des travaux, concernant une population d’environ 500 personnes.

Nous disposons à présent de deux systèmes solaires sans batterie, qui permettent de remonter l’eau de la rivière et capter celle de la source, sans consommation d’énergie supplémentaire.


Pour l’acquisition de ces panneaux solaires, nous avons bénéficié d’une aide de la Région Île de France, par le biais d’un projet de cinéma documentaire dont une partie du tournage a été réalisé au Village de la Joie.


Depuis 2018, grâce à la cagnotte lancée par l’association Village de la joie Réunion, nous avons acquis des filtres à eau solaires à UV. Désormais, l’eau est potable !


« L’éducation de masse » : une priorité du ministère de l’éducation

« Ny fianarana no lova indrindra ».

L’apprentissage est le plus grand héritage.

Pendant 6 mois à raison d’une journée par mois, le département d’Education de Masse de l’Education Nationale a assuré une formation aux parents d’élèves, à la suite de laquelle nous avons pu mettre en place « l’Ecole des Parents ».

Les enseignants y étaient également conviés, de manière à favoriser une relation de qualité entre parents d’élèves et professeurs.

À l’issue de ces deux années de formation, 120 parents ont reçu un diplôme pour leur assiduité, remise par une délégation du ministère.

L’apport de l’association italienne RTM

L’association italienne RTM (Reggio Terzo Mondo), après avoir mené une enquête auprès du Ministère de la Population, a sélectionné le Village de la Joie pour nous faire bénéficier d’une aide alimentaire en huile, grains, riz, pour l’année scolaire 2012-2013.

Courant 2016, cette ONG a insisté pour nous compter de nouveau parmi leurs bénéficiaires, cette fois dans le cadre d’un projet de trois ans.
Leurs objectifs  : aider les associations locales à améliorer le niveau scolaire, renforcer l’école des parents en y proposant des AGR (actions génératrices de revenus).

Exemples d’action réalisées en 2016  :

  • dernière semaine d’août  : 5 jours de formation pédagogique des enseignants  ;
  • en octobre  : 2 semaines de formation d’enseignants et d’école des parents  ;
  • une semaine de formation des «  référents  » des associations bénéficiaires  avec au programme : gestion, élaboration de projets, recherche de sponsors.

Électricité

Le réseau d’électricité d’état a bien ses vicissitudes… Orages violents, pannes de réseau, délestages fréquents altèrent le fonctionnement quotidien des habitants de Madagascar.

Le groupe électrogène s’avèrait nécessaire pour pallier ces coupures.

Par ailleurs, la capacité du transformateur fourni par la JIRAMA est largement insuffisante.

Électriciens Sans Frontières, dans la lancée du projet d’adduction d’eau, a contribué à l’équipement électrique du Village et des hameaux voisins (groupes électrogènes). Ils ont également sécurisé et amélioré nos installations.


Les tempêtes récentes de 2020 nous ont privé peut-être durablement de l’électricité du réseau national, en détruisant de coûteux alternateurs. Cela nous prouve à quel point il est souhaitable que nous développions notre autonomie. Nous nous appuyons de plus en plus sur la technologie du solaire sans batterie…


Priscillia : souvenirs en vidéo

En 2013, Priscillia a effectué les 10 mois de son service civique au Village de la Joie.

Elle a réalisé un travail remarquable à l’école, pour l’apprentissage du français, ainsi que pour l’amélioration du quotidien des enfants de la Maisonnée.

Sa présence nous a laissé un doux souvenir. Voici quelques vidéos de son séjour parmi nous.

épisode 1 – mars 2013
épisode 4 – juin 2013
épisode 7 – novembre 2013
épisode 2 – avril 2013
épisode 5 – juillet 2013
Danser gasy ce n’est pas facile
épisode 3 – mai 2013
épisode 6 – septembre 2013
Lever du drapeau hebdomadaire

Ce service civil était soutenu par un partenaire français qui nous est cher :


Le soutien de l’association AFPM

Cette association nous a soutenu de diverses manières.

Elle a financé la construction du collège.

L’été 2012, les jeunes de l’AFPM ont réalisé un chantier de douze jours au Village : construction d’une aire de jeux, travaux de nettoyage et de réparations diverses. Retrouvez ICI le blog de leur aventure.

L’association a soutenu un service civil de 10 mois auprès des enfants : retrouvez ICI en vidéos l’expérience de Priscillia.


Le soutien de Village de la joie Réunion

En 2007, Aristote Mitsakis, frère de Charles fondateur du village, se lance dans l’aventure et lance l’association de soutien Village de la Joie Réunion.

Cette association nous permet de recevoir plus simplement les dons provenant de France, et aux donateurs d’obtenir une réduction d’impôt.


Voici quelques exemples des réalisations menées :

– récupération d’un lot d’ordinateurs déclassés par le rectorat de la Réunion, destinés à équiper une salle d’informatique au VDJ et pour quelques établissements scolaires publics voisins,

– formation par des enseignants d’un Lycée Hôtelier de la Réunion de notre équipe de confiseurs,

– cagnotte de financement de filtres à eau solaires à UV en partenariat avec le Rotary Club, qui ont grandement amélioré la qualité de notre eau potable,

– organisation de brocantes et diverses fêtes et événements pour récolter des fonds.