Fiers de nos anciens élèves !

Ils sont arrivés tous petits ! Que sont-ils devenus ?

Au Village de la Joie, les enfants peuvent poursuivre leur scolarité en voie générale jusqu’en 3e. Ensuite, qu’ils poursuivent au lycée ou enseignement professionnel, nous les accompagnons jusqu’aux études supérieures ou à l’intégration professionnelle.


Pour ce qui est du lycée, nous nous sommes rapprochés d’un établissement voisin, qui possédait déjà des bâtiments spacieux. Nous avons renforcé son équipement, en partenariat avec la fondation canadienne TENAQUIP.

Nous avons participé au choix des enseignants et favorisé les options scientifiques. Nous gardons la charge de nos lycéens. Ainsi, en 2019, nous avons fêté le bac de 14 de nos bébés du début !


Nous soutenons les études supérieures de quelques élèves qui y sont bien disposés. Logement en ville, frais d’études, de transports, aide alimentaire… Les besoins sont conséquents, et votre aide est la bienvenue.

D’autres élèves sont formés aux métiers agricoles d’élevage et de transformation dans les filières professionnelles du Village ; selon leurs souhaits, ils partiront travailler à l’extérieur, ou resteront au Village de la Joie, ce qui contribue à sa pérennité.


Ils ont grandi :

  • Miora et Vonjisoa se destinent à l’enseignement
    Ces bachelières de 2020 sont en stage au Village de la Joie, afin de devenir institutrices. Quel chemin parcouru pour ces deux petites admises dans notre Maisonnée 2006 ! partager partager sur Facebook
  • Tolotra, notre menuisier
    Tolotra a grandi au sein d’une de nos maisonnées. Il a suivi sa scolarité au Village de la Joie, formation professionnelle incluse. Il est aujourd’hui responsable de la menuiserie. partager partager sur Facebook
  • Miarivola, étudiante en sciences physiques
    Miarivola a suivi au Village de la Joie toute sa scolarité jusqu’au secondaire. Elle a décroché en juin sa licence en sciences physiques.
  • Les boulangers du Village
    Anciens élèves arrivés tout petits, ils ont poursuivi leur scolarité et leur formation professionnelle parmi nous. Aujourd’hui, ils gèrent leur unité de production du pain que nous consommons et vendons. partager partager sur Facebook