scolarité

De la garderie à la formation professionnelle, l’école du Village de la joie se démarque par la qualité et l’innovation des enseignements, le suivi particulier des enfants, nourris sur place, et leur insertion dans la vie professionnelle locale ou un soutien pour leurs études supérieures.

Fiers de nos anciens élèves !

Ils sont arrivés tous petits ! Que sont-ils devenus ?

Au Village de la Joie, les enfants peuvent poursuivre leur scolarité en voie générale jusqu’en 3e. Ensuite, qu’ils poursuivent au lycée ou enseignement professionnel, nous les accompagnons jusqu’aux études supérieures ou à l’intégration professionnelle.


Pour ce qui est du lycée, nous nous sommes rapprochés d’un établissement voisin, qui possédait déjà des bâtiments spacieux. Nous avons renforcé son équipement, en partenariat avec la fondation canadienne TENAQUIP.

Nous avons participé au choix des enseignants et favorisé les options scientifiques. Nous gardons la charge de nos lycéens. Ainsi, en 2019, nous avons fêté le bac de 14 de nos bébés du début !


Nous soutenons les études supérieures de quelques élèves qui y sont bien disposés. Logement en ville, frais d’études, de transports, aide alimentaire… Les besoins sont conséquents, et votre aide est la bienvenue.

D’autres élèves sont formés aux métiers agricoles d’élevage et de transformation dans les filières professionnelles du Village ; selon leurs souhaits, ils partiront travailler à l’extérieur, ou resteront au Village de la Joie, ce qui contribue à sa pérennité.


Ils ont grandi :

  • Miora et Vonjisoa se destinent à l’enseignement
    Ces bachelières de 2020 sont en stage au Village de la Joie, afin de devenir institutrices. Quel chemin parcouru pour ces deux petites admises dans notre Maisonnée 2006 !
  • Tolotra, notre menuisier
    Tolotra a grandi au sein d’une de nos maisonnées. Il a suivi sa scolarité au Village de la Joie, formation professionnelle incluse. Il est aujourd’hui responsable de la menuiserie.
  • Miarivola, étudiante en sciences physiques
    Miarivola a suivi au Village de la Joie toute sa scolarité jusqu’au secondaire. Elle a décroché en juin sa licence en sciences physiques.
  • Les boulangers du Village
    Anciens élèves arrivés tout petits, ils ont poursuivi leur scolarité et leur formation professionnelle parmi nous. Aujourd’hui, ils gèrent leur unité de production du pain que nous consommons et vendons.


Le V.D.J. et la Covid


La dernière fin d’année scolaire a été marquée par une pause de 4 à 5 mois.

Contrairement à la capitale, notre Village a été peu affecté par cette crise sanitaire : quelques malades dans notre entourage, mais les enfants n’ont pas été touchés.

petite section année 2020-2021

Il faut préciser que depuis le début de la crise, le gouvernement distribue des herbes médicinales aux écoliers, en prévention.

Pendant les périodes de fermeture, les enfants venaient chercher et rendre régulièrement leurs devoirs à l’école. Ils ont été suivis et ont donc pris peu de retard…


Miora et Vonjisoa se destinent à l’enseignement

Ces bachelières de 2020 sont en stage au Village de la Joie, afin de devenir institutrices. Quel chemin parcouru pour ces deux petites admises dans notre Maisonnée 2006 !

Elles connaissent déjà la plupart des élèves…

Miarivola, étudiante en sciences physiques

Cette élève méritante a fait toute sa scolarité jusqu’au lycée parmi nous, de la maternelle au secondaire.

Elle a obtenu en juin sa licence en sciences physiques auprès de la faculté de sciences d’Antananarivo.

Pour Charles, notre fondateur, lui même retraité de l’enseignement des sciences physiques, la réussite de Miarivola représente une belle récompense.

Les prochaines étapes pour l’école…

– Renforcer notre rapport aux pédagogies alternatives de type Freinet et Montessori. Renforcer la qualité de l’accompagnement des enfants en grande difficulté ou en situation de handicap.

– Mettre en place une formation « construire son habitat » de façon à ce qu’aucun jeune ne parte sans avoir cette compétence vitale.

– Développer les ressources d’enseignement à distance pour les jeunes qui restent au Village, afin qu’ils puissent suivre dans de meilleures conditions possibles des parcours diplômants.

– Utiliser la potentialité précédente pour développer la formation professionnelle dans différentes orientations qui nous semblent importantes, mais que nous ne sommes pas en mesure de leur proposer sur site : informatique, gestion, comptabilité, droit, langues étrangères, électricité, plomberie, cuisine, couture, tourisme, hôtellerie…

– …..

Camille et Armand, enseignants

Ils ne sont pas venus que pour des vacances, loin de là : ils ont partagé notre vie et renforcé le travail en mathématiques (collège) et français (primaire) pour 3 trimestres en 2018 !


Les vacances

Depuis 2010, nous essayions d’offrir régulièrement aux enfants des vacances à la mer, pour leur plus grand bonheur !


Mathilde, animatrice en langues étrangères

Elle a animé pour toutes les classes du collège des cours oraux d’anglais et de français du 30 avril au 27 juin 2014. Elle a apporté aux enseignants une bonne immersion linguistique.


Priscillia : souvenirs en vidéo

En 2013, Priscillia a effectué les 10 mois de son service civique au Village de la Joie.

Elle a réalisé un travail remarquable à l’école, pour l’apprentissage du français, ainsi que pour l’amélioration du quotidien des enfants de la Maisonnée.

Sa présence nous a laissé un doux souvenir. Voici quelques vidéos de son séjour parmi nous.

épisode 1 – mars 2013
épisode 4 – juin 2013
épisode 7 – novembre 2013
épisode 2 – avril 2013
épisode 5 – juillet 2013
Danser gasy ce n’est pas facile
épisode 3 – mai 2013
épisode 6 – septembre 2013
Lever du drapeau hebdomadaire

Ce service civil était soutenu par un partenaire français qui nous est cher :


Visites en vidéo (merci Claude)

Claude est un ami de jeunesse de Charles, qui est venu nous rendre visite sur le site avec sa compagne.

Merci à eux pour ces vidéos, tournées en 2010 puis en 2012, qui vous permettent aussi une petite immersion au Village de la Joie en compagnie de Charles Mitsakis, le fondateur.

Visite du Village de la Joie en 2010

Ce premier film a permis à Claude de lever des fonds pour la construction d’une salle de classe supplémentaire !

Visite du Village de la Joie en 2012

Pour un ancrage civique…

Ceux qui l’ont visité auront été interpelés par une tradition particulière du Village de la Joie : chaque semaine commence par le salut au drapeau et le chant de l’hymne national.

Puis est énoncée une consigne pratique autour du respect de l’environnement et de la vie ensemble.

Enfin, le regroupement s’achève sur la lecture d’une parole de sagesse à méditer.

La semaine se clôture aussi par le chant de l’hymne national et le dépôt du drapeau.

Merci à Priscillia LEAUTE pour cette vidéo. Priscillia est venue passer au Village de la Joie les 10 mois de son service civil, pendant lesquels elle s’est beaucoup investie pour notre plus grand bonheur.